Le CNRS « suspend toutes nouvelles formes de collaborations scientifiques avec la Russie »Crédits : Creative-Touch/iStouch

Le message est clair, mais laisse la place pour que les collaborations actuelles continuent… même si c’est loin d’être simple, comme nous avons pu le voir dans notre analyse de la situation spatiale.

« La science n’a pas de frontières mais les valeurs que toutes les communautés scientifiques portent et partagent ne peuvent tolérer cette guerre. Le CNRS se félicite de la prise de position courageuse de plusieurs centaines de scientifiques russes qui se sont élevés contre cette agression », ajoute l’institution.

« Le CNRS apportera toute forme d’aide et de soutien aux chercheurs et chercheuses ukrainiens et est prêt à accueillir celles et ceux qui le souhaiteraient. Il s’associe notamment à la procédure mise en place dans le cadre du programme Pause qui ouvre un appel spécial d’aide en urgence aux chercheurs et chercheuses ukrainiens en danger ».

En plus des nouvelles collaborations, tous les événements scientifiques à venir impliquant la Russie sont également annulés. Enfin, « les chercheurs russes qui travaillent dans des laboratoires français peuvent poursuivre leurs activités ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !