Arti, le client Tor en Rust, stabilise ses API dans sa version 0.1.0

L’équipe le dit d’emblée : on ne peut pas considérer cette nouvelle version comme prête à remplacer le client principal en C, loin de là. Mais le travail avance bien, et Arti 0.1.0 dispose désormais d’API de haut niveau assez stables pour que d’autres puissent les essayer.

Les personnes intéressées peuvent les embarquer dans des projets expérimentaux pour en mesurer les bénéfices et repérer les blocages. Elles sont toutefois prévenues : Tor ne peut garantir qu’aucune cassure n’aura lieu dans les mois qui viennent. Avant d’ajouter que ce ne sera pas sans une bonne raison.

Parmi les plus gros changements, l’API Builder supporte maintenant la création d’instances Tor unbootstrapped et bootstrap-on-demand. L’API Error a pour sa part été remplacée. La nouvelle est beaucoup moins bavarde que l’ancienne, qui avait tendance à révéler de nombreuses API de plus bas niveau.

Le chemin vers la version 1.0.0 sera intense. L’équipe compte en effet la proposer en septembre et doit, en six mois à peine, lui donner une parité complète avec le client en C en matière de performances réseau, utilisation CPU, résistance et fonctions de sécurité.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !