Starlink : jusqu’à 40 satellites (sur les 49 lancés) perdus à cause d’un orage magnétique

Le 3 février, une fusée Falcon 9 décollait avec à son bord 49 satellites Starlink. Ils étaient comme prévu largués à environ 200 km d’altitude. Rien d'exceptionnel jusqu’ici.

La société explique qu’elle « déploie ses satellites sur ces orbites basses de sorte que dans les très rares cas où un satellite ne passe pas les vérifications initiales, il est rapidement désorbité » et détruit dans l'atmosphère.

« Malheureusement, les satellites déployés jeudi ont été considérablement impactés par un orage magnétique vendredi. Ces tempêtes provoquent un réchauffement de l’atmosphère et une augmentation de la densité atmosphérique ».

Afin de laisser passer l’orage, SpaceX a mis ses satellites en « safe-mode ». Problème, « une analyse préliminaire montre que la traînée accrue à basse altitude a empêché les satellites de quitter le mode sans échec pour commencer les manœuvres de montée, et jusqu'à 40 des satellites rentreront ou sont déjà rentrés dans l'atmosphère terrestre ».

SpaceX se veut rassurante : il n’y a « aucun risque de collision avec d'autres satellites » et, suite à l’entrée atmosphérique, « aucun débris orbital n'est créé et aucune partie du satellite ne touche le sol ». En gros, un lancement Starlink pour rien.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !