Wafers pour semi-conducteurs : l'Allemagne annule l'acquisition de Siltronic par le titan taïwanais GlobalWafersCrédits : nicolas_/iStock

Les régulateurs allemands ont annulé l'acquisition du fabricant allemand de plaquettes de silicium Siltronic par le titan taïwanais GlobalWafers, « avec l'aide de la Chine », précise The Register.

La Chine a en effet attendu le 22 janvier pour proposer une approbation conditionnelle de l'accord, à condition que GlobalWafers vende l'une de ses opérations danoises.

Mais cela n'a pas suffi aux régulateurs allemands, qui a finalement décidé de ne pas approuver l'accord avant la date limite du 31 janvier. 

L'échec de l'acquisition par GlobalWafers de Taiwan intervient alors qu'une pénurie mondiale de semi-conducteurs a mis à nu la dépendance de l'Europe vis-à-vis des fournisseurs asiatiques, rappelle Reuters, « ce qui a déclenché des efforts récents pour stimuler la production sur tout le continent ».

« Il n'a pas été possible d'achever toutes les étapes d'examen nécessaires dans le cadre de l'examen des investissements - cela s'applique en particulier à l'examen de l'approbation antitrust par les autorités chinoises, qui n'a été accordée que la semaine dernière », a déclaré un porte-parole du ministère allemand de l'Économie.

Le duo aurait atteint 30 % de parts en marché environ, soit la seconde place mondiale, entre les Japonais Shin-Etsu Chemical et Sumco, relève ZoneBourse. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !