Lasers intenses : voici le laboratoire commun HERACLESCrédits : Appolon Jérémy BARANDE École polytechnique

Il est mis en place par l’Institut Polytechnique de Paris, le CNRS et Thales. Il est baptisé HERACLES pour Hautes Energies pour la Recherche en ACcélération Laser d’Electrons et Sources Secondaires à Saclay.

Il « ambitionne de développer des technologies à la pointe de l’innovation, fondées sur des lasers intenses, avec un potentiel d’applications majeures, aussi bien industrielles, médicales que scientifiques ».

Les débouchés sont nombreux, « tant pour la recherche fondamentale sur les plasmas, l’astrophysique de laboratoire ou encore l’exploration du vide, que pour des applications sociétales comme le contrôle non destructif pour l’industrie ou, dans le domaine médical, l’imagerie et le traitement de tumeurs ».

Le laboratoire HERACLES « se construit autour de trois axes liés aux caractéristiques physiques des lasers intenses et des verrous technologiques qui leur sont propres :

  • Axe 1 : Très haute puissance crête (10 PW) grâce à l’Infrastructure de recherche Apollon.
  • Axe 2 : Haute puissance crête (> 10 TW) et moyenne (100 W) à haute cadence de répétition (100 Hz) au sein du Centre d’accélération laser plasma au LOA
  • Axe 3 : Très haute puissance moyenne (> 500 W) sur le projet XCAN »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !