Apple autorise enfin les applications non répertoriées sur l’App StoreCrédits : marchmeena29/iStock

De quoi s’agit-il ? De la capacité pour une entreprise, une école ou toute structure intéressée, de pouvoir distribuer directement aux personnes concernées des applications spécifiques sans avoir à les répertorier sur l’App Store.

Apple cite quelques exemples de cas pratiques : évènements spéciaux, participants à une conférence, recherche universitaire, franchisés, clients et autres. L’application pourra alors être distribuée via l'App Store, Apple Business Manager ou Apple School Manager.

Les règles d’examen seront les mêmes que pour les applications publiques. Les développeurs auront simplement la possibilité de cocher la case « Unlisted », qui empêchera – après publication – que l’on puisse la trouver sur le Store via une recherche.

La structure utilisant cette fonction devra alors partager un lien direct avec les personnes concernées, seul moyen de récupérer l’application.

Il était complexe jusqu’à présent de faire ce type de déploiement, du moins sans passer par la gestion de flottes de type MDM. Toutes les entreprises n’ont pas les ressources nécessaires pour une telle installation.

TestFlight, de son côté, ne concerne que les applications en développement et est limité à 10 000 utilisateurs pour chacune. Le service devra continuer à être utilisé pour les bêtas et autres préversions.

Attention, Apple précise bien dans son annonce que le statut Unlisted sera appliqué à toutes les mises à jour de l’application.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !