Epic vs Apple : Microsoft, l’EFF et 35 États soutiennent l’éditeur de Fortnite

Pire que Santa Barbara, la saga judiciaire continue en 2022. Résumé rapide des épisodes précédents : en novembre, une juge fédérale américaine sommait Apple d’appliquer une décision de justice visant à ouvrir son App Store. Apple a fait appel et un juge lui a donné raison.

C’est dans ce contexte d'imbroglio judiciaire que Microsoft, l’EFF et 35 États ont apporté leur soutien à Epic.

« La conduite d’Apple nuit aux développeurs d’applications mobiles et à des millions de citoyens », expliquent les procureurs généraux des États, comme le rapporte CNet.com. De son côté, Apple reste « déterminé à faire en sorte que l’App Store soit un marché sûr et fiable pour les consommateurs ».

La suite au prochain épisode.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !