Arti : le futur de Tor s'écrit en Rust

Dans un billet publié vendredi, l’équipe de Tor présente la version 0.0.3 de son projet Arti. Au vu de cette version, on se doute bien qu’il ne s’agit que d’un début, et la présentation est très claire à ce sujet : Arti est très loin d’être prêt à remplacer le client classique écrit en C.

Son but est de fournir un client embarquable écrit en Rust, avec des gains conséquents de sécurité sans sacrifier les performances. L’équipe travaille pour l’instant sur la stabilisation des API et prévient que chaque nouvelle préversion cassera probablement la compatibilité avec les précédentes.

Une mouture 0.1.0 est prévue pour début mars. Elle doit notamment résoudre les problèmes empêchant l’intégration et proposer de nombreuses améliorations. Celles-ci peuvent être liées à la dette technique à résorber ou suggérées par la communauté, et nécessiteront dans certains cas une cassure dans les API.

Le billet propose une méthode de test. L’équipe annonce un besoin urgent de commentaires, qu’il s’agisse de la documentation ou des API elles-mêmes. En somme, tout élément qui empêcherait de travailler facilement avec ce projet.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !