Après Norton 360, Avira intègre lui aussi un cryptomineur à son antivirusCrédits : gremlin/iStock

La semaine passée, Cory Doctorow s'énervait, sur Twitter, de découvrir que l'antivirus racheté par Symantec proposait désormais de miner de l'Ethereum (ETH), tout en prélevant une commission de 15 %.

« Si les utilisateurs ont activé Norton Crypto mais ne souhaitent plus utiliser la fonctionnalité, elle peut être désactivée en désactivant temporairement la "protection contre les falsifications" (qui permet aux utilisateurs de modifier l'installation de Norton) et en supprimant NCrypt.exe de votre ordinateur », précisait la société.

Pour autant, de nombreux utilisateurs témoignaient de difficultés à supprimer le programme de minage de la crypto-monnaie, et fulminaient sur les réseaux sociaux au motif que « Norton devrait DÉTECTER et éliminer le détournement de crypto-mining, et non pas installer le leur ».

KrebsonSecurity relève qu'Avira, qui avait été racheté par Norton l’an passé, est lui aussi désormais doté d'un cryptomineur pré-installé, que ses 500 millions d'utilisateurs et clients peuvent, tout comme ce serait le cas avec Norton, choisir d'utiliser, ou pas, en mode « opt-in ».

D'aucuns dénoncent le fait que cela coûtera plus cher en factures d'électricité, ainsi qu'en frais de transaction, que cela ne pourra jamais rapporter aux utilisateurs finaux.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !