Pluton : une explication sur la formation « des polygones plats délimités par des creux étroits »Crédits : NASA

Le CNRS rappelle que la région Sputnik Planitia est un bassin rempli de glace d'azote à la surface de la planète (naine) qui porte ces étonnantes marques. Il s’agit de « marqueurs d’une convection thermique de la glace qui renouvelle la surface en permanence », mais dont le moteur « était jusqu’à ce jour une énigme ».

Dans une étude publiée le 15 décembre 2021 dans Nature, des chercheurs donnent des explications : « Malgré un faible ensoleillement, la glace d’azote est régulièrement sublimée, c’est-à-dire qu’elle se transforme directement en gaz. La sublimation entraîne un refroidissement local qui provoque des mouvements de la couche de glace sur des échelles de temps d’environ 100 000 ans, une vitesse comparable à celle des plaques tectoniques sur Terre ».

« Ce nouveau type de dynamique ressemble plus à celle des océans sur Terre qu’à celle des couches de glace des lunes de Jupiter et de Saturne. Elle pourrait intervenir à la surface d’autres objets planétaires tels que Triton, la lune de Neptune, ou Eris et Makemake, qui font partie des plus gros corps de la Ceinture de Kuiper », explique le CNRS.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !