Pistage en ligne : la CNIL enchaîne les mises en demeure

La Commission indique que depuis mai 2021 ce sont une soixantaine d'organismes qui ont été notifiés. C'est à la fois peu, face à l'océan de dérives du marché publicitaire français, et beaucoup au regard de l'inaction de la CNIL ces dernières années sur le sujet (dont résultent lesdites dérives).

Comme à chaque fois, peu de détails sont donnés sur la nouvelle vague annoncée, on apprend simplement que 30 nouveaux acteurs ont été mis en demeure, portant le total à près de 90. 

Cela « concerne des organismes privés, nationaux et internationaux, ainsi que des organismes publics ayant des pratiques contraires à la législation sur les cookies. Ils ont un mois pour se mettre en conformité » précise la CNIL.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !