Au Journal officiel, le « verdissement » des parcs de véhicules des centrales de réservation

Comme l’a repéré Jérôme Rabenou, sont concernés par ce décret les « centrales de réservation […] notamment taxis, voitures de transport avec chauffeur, véhicules motorisés à deux ou trois roues, exploitants du secteur du transport public de personnes par véhicule léger ».

« Le décret définit, d'une part, le seuil minimal de conducteurs à partir duquel les centrales de réservation sont soumises à l'obligation législative et les taux de véhicules à faibles émissions à respecter, et d'autre part, les données nécessaires à l'établissement de ce suivi ainsi que les modalités de leur publication ». Un arrêté vient les préciser.

Au 31 décembre 2024, 2025 et 2026, « la part minimale de véhicules à faibles émissions […] mis en relation par toute centrale de réservation au cours de l'année écoulée est de 10 % ». Il passera à 20 % les 31 décembre 2027 et 2028, puis à 35 % à partir de 2029.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !