Géolocalisation : Huq et Life360 revendaient des données sans le consentement de leurs utilisateursCrédits : supparsorn/iStock

Google a envoyé une vague d'avertissements à des développeurs d'applications Android spécifiques, leur réclamant d'être beaucoup plus clairs sur la façon dont ils collectent et traitent les données de localisation, au risquent de les voir retirées du Play Store, a appris Motherboard.

Google a ciblé des applications ayant travaillé avec Huq, une société qui collecte des données de localisation à partir d'applications pour smartphones, puis vend des produits basés sur celles-ci à diverses industries. Google semble également avoir supprimé certaines applications incriminées.

Cette décision intervient après que Motherboard a signalé que certaines applications affiliées à Huq envoyaient des données de localisation à l'entreprise même lorsque les utilisateurs le désapprouvaient explicitement. Huq est une entreprise basée au Royaume-Uni qui prétend collecter et traiter chaque jour plus d'un milliard d'événements de données de localisation, et affirme qu'elle obtient ces données à partir d'appareils dans 161 pays différents, selon le site Web de l'entreprise.

Lundi, The Markup avait de son côté révélé que l'application populaire de sécurité familiale Life360 vendait elle aussi des données de localisation précises sur ses dizaines de millions d'utilisateurs. Utilisée par 33 millions de personnes dans le monde, Life360 a été commercialisée comme un moyen pour les parents de suivre les mouvements de leurs enfants à l'aide de leurs téléphones portables. 

The Markup a cela dit appris que l'application vendait aussi des données sur la localisation des enfants et des familles à environ une douzaine de courtiers en données, qui les revendaient eux-mêmes « à pratiquement tous ceux qui souhaitent les acheter ». The Markup explique également comment désactiver la vente de vos données de localisation dans l'application Life360. Elle précise cela dit que Life360 « anonymise les données qu'elle vend, qui peuvent inclure l'identifiant publicitaire mobile d'un appareil, l'adresse IP et les coordonnées de latitude et de longitude collectées par l'application ». 

Life360 a par ailleurs racheté en novembre pour 205 millions de dollars l’entreprise de trackers Bluetooth Tile, un marché sur lequel Apple s’est lancé en avril avec ses AirTag.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !