OVHcloud et Sopra Steria étendent leur partenariat en Europe

Dans un communiqué, les deux entreprises disent vouloir « apporter une réponse opérationnelle aux acteurs publics et économiques, notamment Opérateurs d’Importance Vitale (OIV), souhaitant accélérer leur transformation digitale et garantir la souveraineté de leurs données sensibles ».

Il évoquent des solutions déjà mises en place avec le ministère de la Transition écologique, mais aussi un datahub en mode SaaS, une plateforme certifiée HDS pour les données de santé, etc.

On a bien entendu droit aux labels marketing maison, comme la « Trusted Digital Platform » de Sopra Steria, elle-même labellisée Open Trusted Cloud par OVHcloud, ce qui signifie notamment que l'hébergement est effectué dans l'infrastructure SecNumCloud de l'hébergeur.

On regrette néanmoins que dans ses publicités, Sopra Steria s'approche de la ligne rouge, évoquant un « PaaS de confiance », un terme qui n'est pas choisi au hasard et qui fait référence au « cloud de confiance » vanté par l'État. Mais cette dénomination est rattachée à la qualification SecNumCloud de l'ANSSI, que n'a pas l'offre de Sopra Steria et cela pourrait induire les clients en erreur. En effet, la qualification SNC n'est pas « contaminante ». 

Ainsi, utiliser une infrastructure qualifiée ne suffit pas, un éditeur doit la demander pour chacune de ses solutions logicielles, ce que devra faire Sopra Steria pour son PaaS s'il veut obtenir le sésame plutôt que de jouer sur les mots.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !