Des fonctionnaires américains espionnés par le logiciel espion Pegasus de NSOCrédits : mattjeacock/iStock

Les iPhones d'au moins neuf employés du département d'État américain ont été espionnés ces derniers mois à l'aide du logiciel espion Pegasus du groupe israélien NSO, révèle l'agence Reuters.

Pegasus est censé empêcher ses utilisateurs de cibler des numéros de téléphone américains commençant par l'indicatif +1, mais les fonctionnaires espionnés travaillaient en Ouganda, et utilisaient des numéros étrangers. L'Ouganda a été troublé cette année par une élection avec des irrégularités signalées, des manifestations et une répression gouvernementale, rappelle Reuters. Des figures politiques ougandaises auraient également été espionnées, souligne Wired.

Le WSJ précise que c'est Apple qui les a informé du fait qu'ils étaient espionnés, et que le nombre d'employés du département d'État américains visés seraient de 11, mêlant fonctionnaires américains et employés locaux. Dans un communiqué, NSO explique avoir « immédiatement fermé tous les clients potentiellement concernés par cette affaire, en raison de la gravité des allégations, et avant même de commencer l'enquête ».

« Si les allégations s'avèrent vraies, elles constituent une violation flagrante de tous les engagements et accords que l'entreprise a avec ses clients, et l'entreprise engagera des poursuites judiciaires contre ces clients. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !