Surdité, aphasie : l’Arcep met à jour son observatoire sur les services des opérateurs

En septembre, le régulateur notait que certains indicateurs de qualité étaient toujours en dessous des attentes. C’est de nouveau le cas cette fois-ci avec des délais d’attente parfois trop longs.

De plus, « ce trimestre est marqué, d’une part, par un recul de l’utilisation de l’offre en langage parlé-complété, et d’autre part, par une augmentation significative de l’utilisation de la transcription textuelle automatique ».

« L’offre destinée aux personnes sourdaveugles, mise en place depuis le trimestre précédent par certains opérateurs, occasionne quelques connexions au centre relais téléphonique », explique le régulateur. 

Toujours aucune nouvelle concernant la mise en place des services spécifiquement dédiés aux utilisateurs aphasiques, qui ne sont toujours pas disponibles. L’Arcep affirmait le trimestre dernier que cela devait « devenir une priorité pour les opérateurs ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !