La CNIL espagnole inflige 20 000 euros d’amende à l’encontre d’une société trop fan de lecteurs d’empreintes digitales

L’Agencia Española de Protección de Datos, homologue espagnole de la CNIL, vient d’infliger 20 000 euros de sanction à l’encontre d’une entreprise (Daviser Servicios) pour usage illicite d’un système de lecture des empreintes digitales.

Dans sa décision du 30 novembre (en espagnol), elle rapporte que Daviser Servicios avait installé un tel système pour les entrées et sorties, mais également des lecteurs d’empreintes aux fins de sécurité d’accès à la cantine, aux vestiaires, aux toilettes. 

Une violation du principe de nécessité, pour la CNIL espagnole, qui considère que d’autres moyens moins intrusifs auraient permis de poursuivre la même finalité. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !