Pegasus : Apple porte plainte contre NSO

Apple vient de déposer plainte contre NSO Group et sa société mère, et demande « une injonction permanente pour interdire à NSO Group d'utiliser tout logiciel, service ou appareil Apple ».

« Des acteurs parrainés par l'État comme le groupe NSO dépensent des millions de dollars en technologies de surveillance sophistiquées sans responsabilité effective. Cela doit changer », a déclaré Craig Federighi, vice-président senior de l'ingénierie logicielle d'Apple. 

La firme à la pomme en profite pour faire son auto-promo en avançant que « des chercheurs ont découvert que d'autres plates-formes mobiles ont 15 fois plus d'infections par des logiciels malveillants que l'iPhone », et qu'« une étude récente a montré que moins de 2 % des logiciels malveillants mobiles ciblent les appareils iOS ».

Apple a également annoncé une contribution de 10 millions de dollars, « ainsi que tous les dommages causés par le procès, aux organisations poursuivant la recherche et le plaidoyer en matière de cybersurveillance » tels que le Citizen Lab et Amnesty Tech, qui expertisent et documentent les iPhone ciblés par Pegasus depuis des années.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !