La CNIL belge s'inquiète d'une possible fuite de données de vaccination

L’Autorité de protection des données (APD), homologue belge de la CNIL, a pris contact avec la Commission communautaire commune de Bruxelles-Capitale (COCOM) au sujet d’une potentielle fuite de données liée à la plateforme Bruvax, plateforme d'inscription à la vaccination. 

« L’APD n’a pas reçu de notification de la part de la COCOM à ce sujet, et lui a donc demandé des informations supplémentaires afin de mieux pouvoir évaluer la situation ». 

Selon plusieurs articles de presse, « il aurait été possible de supposer le statut vaccinal d'une personne sur la plateforme Bruvax en y indiquant le numéro de registre national de la personne concernée. Ceci pourrait constituer une grave fuite de données de santé ». 

Le RGPD impose la notification des failles entraînant une fuite de données personnelles susceptible d’engendrer un risque pour les droits et libertés des individus. « Dans le cas d’un risque dit élevé, les personnes concernées doivent également être mises au courant ».

« Selon les avis juridiques que nous avons reçus, il n'y a pas eu de faute » a annoncé vendredi Inge Neven, responsable Covid de la COCOM. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !