Bing et Google publient les IP de leurs robots d'indexation

Le géant de la recherche a fait le premier ce pas, modifiant il y a quelques jours sa documentation anglaise à destination des développeurs cherchant à s'assurer de l'origine d'une requête. 

Outre la solution du reverse DNS, deux listes complètes des IPv4/v6 utilisées par les bots et l'ensemble des services de Google ont été publiées au format JSON.

Bing a suivi le mouvement, Fabrice Canel indiquant sur Twitter qu'une liste de ses propres bots (qui n'utilisent qu'IPv4) était disponible au format JSON. Elle est référencée sur cette page du support désormais et peut être utilisée en complément de l'outil Verifier Bingbot.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !