Le Xbox Game Pass intègre le Pass culture, Bleu et la BPI

Alors que le gouvernement tente de convaincre que l'argent public doit profiter au logiciel libre et aux services de cloud français et européen, deux exemples récents montrent que dans la pratique, rien n'est aussi simple que dans les déclarations d'intentions.

Ainsi, Microsoft a annoncé il y a quelques jours que les jeunes profitant du Pass Culture pourraient utiliser leur crédit de 300 euros pour s'abonner au Xbox Game Pass, « pour découvrir votre nouveau jeu préféré au sein d’un catalogue de plus de 100 titres de qualité [...], à l’image de Forza Horizon 5, Minecraft ou Age of Empires IV ». 

Dans le même temps, un édito de Challenges indiquait que « la première entreprise mondiale, valorisée plus de 2.470 milliards de dollars à la Bourse américaine, peut tranquillement demander une subvention à l’Etat français pour continuer à se développer ».

Une source leur avait annoncé que « BPI France aurait reçu une demande de financement pour Bleu, une entité regroupant Capgemini, Orange et Azure, le cloud de Microsoft ».

Une affirmation démentie par l'organisme qui dit ne pas avoir reçu une telle demande de subvention. Sur Twitter, Anne-Sophie de Faucigny, sa directrice des relations institutionnelles et médias, précise que l'article « confond avec le projet de Edge computing et de services, qui n'associe que des acteurs FR ! », ce qui peut englober Bleu et la prochaine offre « Cloud de confiance » de Thales qui s'est récemment associé à Google en la matière.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !