Signal rappelle à la Justice qu'elle ne sait toujours rien de ses utilisateurs

Signal vient de rendre publics les échanges qu'elle a eu avec la Justice américaine au sujet de deux des utilisateurs de sa messagerie chiffrée de bout en bout. Ils confirment qu'elle n'a pu leur transmettre que les seuls horodatages de création du compte, et de dernière connexion.

« Comme d'habitude, nous n'avons rien pu fournir. Il est impossible de remettre des données auxquelles nous n'avons jamais eu accès en premier lieu. Signal n'a pas accès à vos messages ; votre liste de discussion ; vos groupes ; vos contacts; vos autocollants ; votre nom de profil ou avatar ; ou même les GIF que vous recherchez », explique la messagerie.

Si l'une des requêtes date de début octobre, la seconde remonte à août 2020, mais n'avait pu être rendue publique plus tôt, une ordonnance de non-divulgation ayant été prolongée quatre fois depuis lors.

Depuis 2016, c'est la quatrième demande de divulgation gouvernementale qu'elle révèle de la sorte, mais également la troisième en 2021.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !