Pegasus : Israël propose d'interdire l'espionnage des numéros de téléphone françaisCrédits : taa22/iStock

Le conseiller à la sécurité du premier ministre israélien, Eyal Hulata, s’est discrètement rendu à Paris en octobre pour discuter du logiciel espion Pegasus avec l’Elysée, révèle le site Axios. 

La rencontre a été confirmée au Monde par l’Elysée : « Nous demandons des garanties dans l’affaire NSO et y travaillons avec les Israéliens ».

Deux points étaient à l’ordre du jour, selon Axios, qui s’appuie sur des sources israéliennes : l’avancée de l’enquête lancée, en Israël, sur l’utilisation de Pegasus par certains de ses clients, ainsi qu’une « proposition » visant à mettre fin à la crise diplomatique liée au logiciel espion.

M. Hulata aurait notamment proposé que les numéros de téléphones mobiles français soient exclus de ceux qui peuvent être ciblés par Pegasus ou d’autres logiciels espions israéliens. 

Axios précise que cette interdiction concernerait les futures exportations de logiciels espion israéliens à des pays tiers.

Fin septembre, Mme Parly avait en effet expliqué, dans un entretien au Monde, avoir demandé aux autorités israéliennes que les numéros français ne puissent plus être ciblés par Pegasus, comme c’est le cas pour les numéros américains ou anglais.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !