RGPD et notification de failles : Twitter devra payer l'amende de 450 000 euros

Le Dublin Circuit Court (DCC) a confirmé la décision de la Data Protection Commission (DPC), datant de décembre 2020, d'infliger une amende administrative de 450 000 euros à Twitter International Company. 

L'enquête avait été ouverte en janvier 2019 après qu'une faille ait été découverte, dans le cadre d’un programme de bug bounty, le 26 décembre 2018. La faille remontait au 4 novembre 2014, mais Twitter n'a informé la DPC de la violation de données personnelles que le 8 janvier 2019. 

La décision a conclu qu'il aurait dû être informé de la violation au plus tard le 3 janvier 2019. Près de 90 000 utilisateurs furent affectés. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !