Une plainte contre la fourniture par l'UE de technologies de surveillance hors UE

Privacy International (PI) et une coalition de groupes de défense des droits de l'homme ont demandé au Médiateur européen, l'organe de surveillance de l'UE, d'enquêter sur la fourniture de technologies de surveillance par des agences de l'UE à des pays non-européens.

Les preuves, compilées à partir des rapports internes de l'UE, de la correspondance avec les organes et agences de l'UE, ainsi que des documents obtenus grâce à des demandes d'accès aux documents, détaillent comment ces outils numériques de surveillance ont été et continueront probablement d'être utilisés par les autorités de ces pays pour contourner les libertés des individus et violer leur vie privée, ainsi que d'autres droits fondamentaux.

Certains fonds ont ainsi été utilisés pour former la police en Afrique du Nord aux écoutes téléphoniques, à la surveillance des utilisateurs des médias sociaux et au décryptage du contenu Internet intercepté. 

Dans les Balkans, des fonds similaires ont été alloués pour fournir aux autorités des équipements d'écoute électronique et pour construire des systèmes d'identification biométrique.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !