Capsule habitable Starliner : Boeing et la NASA ne savent toujours pas ce qu’il se passe…

Alors qu'elle devait décoller pour son deuxième essai au mois d'août (après avoir loupé sa tentative de rejoindre la Station spatiale internationale fin 2019), le test avait été annulé quelques heures avant le lancement.

« Depuis que le problème a été découvert, Boeing n'a toujours pas été en mesure d'identifier la cause première du blocage de 13 des 24 soupapes du système de propulsion en position fermée lors des activités de pré-mission de routine », explique TechCrunch.

Deux valves ont été démontées et transmises au Marshall Space Flight Center. Elles vont y être examinées de près afin d’essayer de comprendre ce qu’il se passe. La prochaine mission est toujours attendue pour le premier semestre 2022, un calendrier des plus vagues.

Steve Stich, directeur du Commercial Crew Program de la NASA, reste confiant sur le fait que la capsule Starliner de Boeing volera prochainement, afin que les États-Unis disposent de deux vaisseaux (avec Crew Dragon de SpaceX).

Nos confrères précisent qu’il ajoute que le coût de l'enquête sur les valves et le retard au lancement « sera supporté par Boeing, et non par la NASA ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !