9 pistes pour « améliorer l’efficacité énergétique des composants électroniques par 1 000 d’ici 2030 »

Le CEA commence par un constat : « En 2035, le monde produira 2 000 Zo de données, soit 30 fois plus qu’aujourd’hui. Si la marge de manœuvre pour limiter leur nombre est limitée », des solutions sont envisagées.

Parmi les pistes, il est question de « relocaliser les opérations de calcul et de traitement des données au plus proche voire au sein même des composants », de « développer des mémoires non-volatiles pour remplacer les mémoires traditionnelles SRAM ou Flash » et d’utiliser le calcul quantique.

Les neuf pistes, réparties en trois axes, sont détaillées par ici.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !