Instagram et les adolescents : dans la tourmente, Facebook fait de (molles) annonces

Le réseau social est au cœur d’une tempête médiatique ces derniers temps, notamment accusé d’être conscient de « causer du mal aux adolescentes ».

Nick Clegg, responsable des affaires internationales et de la communication chez Facebook, a fait deux annonces, comme le rapporte Reuters. « Nous allons introduire quelque chose qui, je pense, fera une différence considérable : quand nos systèmes détectent que l'adolescent regarde le même contenu encore et encore et que c'est un contenu qui peut ne pas être propice à son bien-être, nous l'inciterons à regarder d’autres choses ».

La seconde est l’introduction d’une fonction « faites une pause ». Comme son nom l’indique, elle « incite les adolescents à simplement faire une pause dans leur utilisation d'Instagram ».

« Je suis juste fatigué d'entendre ce "faites-nous confiance". Il est temps de protéger ces parents qui ont eu du mal avec leurs enfants qui deviennent accros à la plateforme », explique la sénatrice Amy Klobuchar.

Ce problème ne touche d’ailleurs pas qu’Instagram. D’autres réseaux sociaux, comme TikTok, ont les mêmes travers.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !