Les scientifiques savent pourquoi certains astéroïdes sont « si peu poussiéreux »

Le CNRS explique que lorsque la sonde OSIRIS-REx est arrivée à proximité de Bennu, « la surface de ce corps céleste n’était pas recouverte, comme le pensaient les astronomes, d’une couche de poussière fine appelée régolithe ».

Une équipe de chercheurs a trouvé la raison : « la porosité des roches de Bennu explique l’absence de régolithe. En effet, lorsqu’elles reçoivent l’impact d’un bolide, ces roches poreuses se déforment sans éclater comme le font les roches dures ».

Ces résultats sont « confirmés par les observations de la sonde japonaise Hayabusa-2, qui, à la surface de l’astéroïde Ryugu, n’a trouvé que très peu de régolithe ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !