Nobel de physique : climat, réchauffement climatique et systèmes complexes

Les trois lauréats sont Syukuro Manabe (université de Princeton), Klaus Hasselmann (Max Planck Institute for Meteorology) et Giorgio Parisi (université Sapienza), pour « leurs contributions révolutionnaires » dans leur domaine.

Syukuro Manabe et Klaus Hasselmann sont tous deux récompensés pour « la modélisation physique du climat de la Terre et pour en avoir quantifié la variabilité et prédit de façon fiable le réchauffement climatique ». Un message important de la part de l'académie alors que la crise climatique fait régulièrement la une.

De son côté, Giorgio Parisi est récompensé « pour la découverte de l'interaction du désordre et des fluctuations dans les systèmes physiques de l'échelle atomique à planétaire », une des « contributions les plus importantes » dans ce qu'on appelle les « systèmes complexes ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !