La police de Londres va tester la « reconnaissance faciale rétrospective »Crédits : Scharfsinn86/iStock

Une enquête de Wired révèle que le bureau du maire de Londres a approuvé une proposition permettant à sa police métropolitaine (Met) d'utiliser la reconnaissance faciale rétrospective (RFR), dans le cadre d'un accord de 3 millions de livres sterling sur quatre ans avec la société de technologie japonaise NEC Corporation. 

Le système examine les images de personnes obtenues par la police afin de les comparer à la base de données d'images interne de la Met pour essayer de trouver une correspondance.

« Ceux qui le déploient peuvent en effet revenir en arrière pour voir qui vous êtes, où vous avez été, ce que vous avez fait et avec qui, sur plusieurs mois, voire des années », explique Ella Jakubowska, conseillère politique chez European Digital Rights, une ONG de défense des libertés numériques.

L'expansion de la technologie de reconnaissance faciale du Met, qui comprend également les systèmes de reconnaissance faciale en direct (LFR) utilisés dans les lieux publics, intervient à un moment où la légalité de ces systèmes reste en question et de sérieuses inquiétudes sont exprimées quant à son déploiement, souligne Wired. 

En juillet 2019, le Comité des sciences et de la technologie de la Chambre des communes a recommandé que le LFR ne soit pas utilisé tant que les préoccupations concernant le biais et l'efficacité de la technologie ne sont pas résolues. En août 2020, la Cour d'appel du Royaume-Uni a jugé que l'utilisation du LFR par la police du sud du Pays de Galles était illégale et ce mois-ci, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme a appelé à un moratoire sur l'utilisation du LFR. Mais le Met dit qu'il continuera à utiliser sa technologie LFR, aux côtés du nouveau système RFR, quand il le jugera approprié.

En plus du LFR et du RFR, le Met a également accès à la fonction de recherche faciale de la base de données nationale de la police (PND), qui centralise des images de garde à vue partagées par les forces de police dans tout le pays, et qui dispose d'une fonction de recherche faciale. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !