Le Tribunal de l’UE confirme les amendes des fabricants de condensateurs

Il y a trois ans et demi, huit sociétés étaient condamnées à une amende de 254 millions d’euros. En cause, une entente illicite pour « éviter de se livrer concurrence par les prix ».

« Certaines entreprises – NEC, Nichicon, Tokin, Rubycon et Nippon Chemi-Con – ont saisi le Tribunal de l’Union européenne en demandant l’annulation de la décision attaquée ou la réduction de leurs amendes respectives ».

Le verdict vient de tomber : « le Tribunal rejette l’ensemble des arguments invoqués par les entreprises et maintient les amendes infligées par la Commission ». Les détails résumés dans ce document.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !