France Télévisions et TF1 attaquent Canal Plus pour sa gratuité durant le confinement

Durant le premier confinement, Maxime Saada avait décidé d’offrir l’accès à ses chaînes Cinéma, Séries, Jeunesse et Documentaires. « Prenez soin de vous » priait le généreux patron du bouquet en principe payant.

Près d’un an et demi plus tard, effet boomerang : le journal les Échos révèle que France Télévisions et TF1 réclament la bagatelle de 40 millions d’euros pour ce cadeau.

Pour comprendre pourquoi, il faut revenir à mars 2020. « Ce n’est pas parce qu’il y a une épidémie qu’en France, on a le droit de rouler à gauche ! », nous commentait alors Pascal Rogard, le directeur général de la SACD, non sans détailler l’origine de son courroux sur fond de chronologie des médias.

« Canal+ a signé des contrats avec les producteurs pour une diffusion cryptée, ces mêmes producteurs pour une partie d’entre eux ont même cédé des exclusivités de diffusion à des chaînes en clair comme TF1, M6 et d’autres. Le fait de diffuser en clair ces films ne respecte donc pas le principe du droit d’auteur alors que Canal+ depuis un an ne cesse de prétendre qu’il veut être le champion de la lutte contre la piraterie. En matière de management, c’est l’exemplarité qui compte ».

Et le même de rappeler que « les chaînes en clair ont aussi d’énormes difficultés – elles perdent près de 50 % de la publicité. Ils ont un nouveau concurrent qui passe des films au bout de huit mois quand, elles, elles doivent attendre 18 ou 20 mois ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !