ArianeGroup veut supprimer 600 postes et transférer la production du moteur Vinci en Allemagne

Dévoilé par Challenges, le programme a été confirmé à l’AFP par la directrice des ressources humaines de la société : « Nous avons effectivement annoncé un plan d’adaptation des effectifs d’un maximum de 600 personnes qui concerne la France et l’Allemagne ».

« Tous les postes de travail sont concernés, sauf les personnels en atelier », précise une source syndicale à nos confrères. ArianeGroup pour autant « ne parle pas de plan social » et affirme étudier des solutions de redéploiement de salariés vers Safran et Airbus.

« Les perspectives de lancement d’Ariane 6 portent sur un besoin de sept tirs par an, 30 % de moins que lors du lancement du projet 2014, forçant l’entreprise à réduire ses coûts », explique l’AFP.

Autre annonce, toujours selon nos confrères : « L’accord franco-allemand comprend également le transfert de la production de Vinci, le moteur réallumable de l’étage supérieur du lanceur, de Vernon (Eure) vers le site d’ArianeGroup à Ottobrunn, en Allemagne ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !