Support expérimental de WebGPU dans Chrome 94, la bêta de Chrome 95 disponible

Chrome 94, disponible depuis deux jours, contient dans ses entrailles un premier test de l’API WebGPU, sous forme d’un Original Trial. Il s’agit d’un ajout pour les développeurs, qui vont pouvoir en essayer les capacités.

WebGPU doit assurer la relève de WebGL. Les technologies ont grandement évolué dans les GPU ces dernières années, que ce soit avec DirectX 12 chez Microsoft, Metal chez Apple ou Vulkan chez Khronos Group. Le W3C avait donc pour mission de trouver un remplaçant, et après plusieurs années, le premier brouillon de WebGPU est disponible.

L’API a de multiples avantages, d’abord en termes de sécurité, puis de fonctionnalités. Les capacités matérielles des GPU sont exposées, y compris tout ce qui touche au machine learning. FP16, INT8, Subgroup, Systolic Array et autres deviennent accessibles, les développeurs pouvant créer des applications mêlant les deux types de pipelines, rendu et calcul.

Sur le blog d’Intel, un billet fait le point sur cette innovation et fournit plusieurs exemples. Google a également publié une vidéo de quelques minutes pour revenir sur certaines améliorations de Chrome 94, dont WebGPU et la gestion des couleurs pour les éléments canvas.

Chrome 94 étant disponible, la bêta de Chrome 95 prend le relai, avec à son bord de nombreuses nouveautés pour les développeurs là encore. Plusieurs Origin Trials sont terminés et les fonctions correspondantes sont intégrées au navigateur.

La confirmation de paiement sécurisé devient ainsi une extension de l’API Web Authentication, permettant à une banque par exemple de créer un élément PublicKeyCredential pouvant être appelé par un site marchant via l’API Payment Request. Il s’agit d’une couche supplémentaire de sécurité transparente pour l’utilisateur, faite notamment pour fluidifier le processus de paiement, surtout en Europe depuis que la loi oblige à une authentification forte.

Parmi les autres nouveautés, on peut citer le support des exceptions pour WebAssembly, l’API EyeDropper permettent – enfin – l’utilisation de pipettes pour la sélection des couleurs dans les applications web, Chrome peut mieux identifier la version de Windows utilisée (en fonction de la mise à jour semestrielle présente), etc. La liste complète des changements est disponible depuis le blog de Google.

Notez que Chrome 95 supprime définitivement son support du protocole FTP. Il ne restait plus que la prise en charge des URL, désormais absente.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !