AP-HP : à la CNIL, les suites de la fuite

« Fuite de données de santé de l’AP-HP : que pouvez-vous faire si vous êtes concerné ? », questionne la CNIL, avant d’apporter plusieurs éléments de réponses suite à cet incident de sécurité.

Déjà, l’autorité déconseille aux personnes de chercher à consulter un tel fichier, d’autant que « lorsque la violation de données est susceptible d’engendrer un risque élevé pour les droits et les libertés, les organismes responsables ont l’obligation d’informer directement les personnes concernées du fait que leurs données ont été compromises et publiées en ligne ».

Voilà pourquoi de nombreuses personnes ont reçu des courriers de l’AP-HP pour les alerter. La CNIL, pour sa part, « n’est pas en mesure de vous informer de la présence de vos données dans ce fichier ».

En attendant, les risques pour les personnes concernées sont nombreux avec en tête phishing et usurpation d’identité. Pour ce dernier cas, la Commission recommande de se rendre sur cybermalveillance.gouv.fr (voir la fiche sur cette fuite) voire de porter plainte.

« Si l’usurpation est confirmée, demandez auprès des services de la CNIL une consultation du fichier des comptes bancaires (FICOBA) afin de savoir si des comptes ont été ouverts à votre nom par l’escroc. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !