La SEC ouvre une « vaste enquête » sur Activision Blizzard

C’est en tout cas ce qu’affirme le Wall Street Journal. Les griefs semblent vagues et vont du traitement d’allégations d’un comportement déplacé (au niveau sexuel) à de la discrimination sur le lieu de travail.

La Securities and Exchange Commission aurait cité à comparaître la société ainsi que plusieurs dirigeants, dont Bobby Kotick, affirment nos confrères.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !