Stéphane Richard veut rester président d’Orange, en laissant la direction générale

En tant que PDG, il cumule actuellement les deux casquettes, mais son mandat arrive à terme mi-2022. La question d’un éventuel remplaçant arrive donc sur la table.

Lors d’un entretien au Journal du Dimanche, il fait le souhait de conserver la présidence du conseil, une fonction qui lui prend « de plus en plus de temps ».

« J'observe parallèlement que les évolutions récentes dans la gouvernance des sociétés du CAC 40 ont conduit à scinder les fonctions de président du conseil d'administration et de directeur général. Je pense que c'est une bonne chose, si le tandem fonctionne », explique-t-il.

Dans tous les cas, « ce sera bien sûr au conseil d'administration d'en décider », mais cette séparation des pouvoirs serait un souhait de l’État, qui détient 23 % de l’opérateur.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !