ANFR : Contrat d’objectifs 2021 à 2024 et observatoire 5G

Cédric O (secrétaire d’État) et Gilles Brégant (directeur général de l’Agence nationale des fréquences) ont signé le Contrat d’objectifs et de performance (COP) de l’ANFR pour la période 2021-2024.

Trois défis stratégiques sont mis en avant : 

  • « être force de proposition et instance d’expertise de référence pour répondre aux conflits d’usages croissants […]
  • mieux prévenir et être en capacité d’agir contre des risques de brouillages en augmentation, en adaptant le contrôle du spectre à des usages de plus en plus diversifiés ;
  • consolider son rôle d’expert neutre pour répondre aux questionnements des citoyens, notamment pour ce qui concerne l’exposition du public aux ondes. »

L’Agence a les Jeux olympiques de Paris en 2024 en ligne de mire. Le Contrat complet est disponible par ici.

Dans le même temps, l’observatoire du déploiement des réseaux 5G a été mis à jour. Au 1er septembre, « 57 500 sites 4G et près de 29 000 sites 5G autorisés en France ». Sur cet ensemble, « 17 559 sont déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs de téléphonie mobile ».

Pour rappel, l’Arcep prend ensuite la relève avec son observatoire des sites ouverts commercialement, c’est-à-dire ceux où les clients peuvent se connecter s’ils disposent d’un smartphone compatible.

« La quasi-totalité de ces implantations 5G ont été autorisées sur des sites existants, déjà utilisés par les technologies 2G, 3G ou 4G. Seuls 3 sites n’hébergent que de la 5G », ajoute l’ANFR.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !