Droits voisins : Google fait appel de sa condamnation à 500 millions d’euros

Le 13 juillet dernier, l’Autorité de la concurrence infligeait une sanction d’un demi-milliard d’euros à l’encontre de Google.

L’Autorité a estimé que le géant du Net n’avait pas appliqué de bonne foi plusieurs de ses injonctions émises en avril 2020 pour purger la question des droits voisins des éditeurs et agences de presse.

Sans grande surprise, Google a annoncé hier avoir fait appel, jugeant notamment disproportionné ce montant, en plus d’un désaccord avec plusieurs points de la décision de l’AdlC.

Sébastien Missoffe, à la tête de Google France, assure que l’entreprise poursuit ses efforts pour négocier avec des éditeurs et appliquer la décision de juillet, en partageant « davantage de données comme demandé par l’Autorité de la concurrence »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !