Intel pourrait se payer Global Foundries

Selon le Wall Street Journal, le géant de Santa Clara pourrait mettre 30 milliards de dollars sur la table afin de se payer la société issue de la scission d'AMD en 2009. Cette dernière pourrait préférer opter pour une entrée en bourse.

Pour le fondeur, l'enjeu n'est pas technologique, puisque Global Foundries est loin d'être un pionnier en la matière, mais plutôt de gagner rapidement en capacité de production sur des process anciens mais très utilisés dans certains pans de l'industrie.

De quoi favoriser sa stratégie IDM 2.0 qui consiste à produire des puces pour d'autres acteurs, à la manière de ce que proposent Samsung ou TSMC.

Une croissance externe qui semble avoir les faveurs de Pat Gelsinger qui serait aussi en train de chercher à racheter SiFive, avec qui Intel s'est associé autour de puces exploitant l'architecture RISC-V.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !