Facebook : la portée des recommandations de son conseil de surveillance est plus importante que prévu

Entre novembre 2020 (ouverture de cette instance) et fin mars 2021, le réseau social a envoyé 26 demandes à son conseil de surveillance, qui a sélectionné trois affaires en particulier, notamment celle sur le bannissement de Donald Trump. 

Ce ne sont pas les seules actions. « Au premier trimestre 2021, le conseil a émis 18 recommandations dans six cas. Nous mettons en œuvre en tout ou partie de 14 recommandations, évaluons toujours la faisabilité de trois autres et ne prenons aucune mesure sur la dernière », explique Facebook. 

La société ajoute que « le volume et la portée des recommandations » sont plus importants que ce qu’elle avait anticipé ; plusieurs d’entre elles « nécessitent des investissements sur plusieurs mois ou années ».

Le rapport complet du conseil de surveillance pour le premier trimestre se trouve par là.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !