Facebook-Whatsapp : la CNIL de Hambourg tape du poing sur la table

L’homologue de la CNIL pour le land de Hambourg indique que le Comité européen de la protection des données (EDPB) a rejeté sa demande visant à imposer des mesures pour empêcher le partage de données entre WhatsApp et Facebook. Ce scénario n’ayant pas été jugé urgent. 

Alors que l’EDPB a constaté plusieurs indélicatesses sur l’autel du RGPD, notamment sur la base légale, ou encore des incohérences entre les informations communiquées aux utilisateurs de Whatsapp et les engagements pris par l’éditeur envers les autorités de protection, la CNIL de Hambourg ne comprend pas la tiédeur ambiante.

Elle indique que le CEPD s’est contenté de réclamer une enquête à la CNIL irlandaise, autorité chef de file. lrich Kühn, commissaire adjoint auprès de l’autorité allemande regrette cette opportunité manquée. « Malgré nos demandes répétées depuis plus de deux ans d'enquête et, le cas échéant, de sanctionner la question des échanges de données entre WhatsApp et Facebook, l'Irish Data Protection Commission n'a pris aucune mesure à cet égard ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !