Publicité segmentée : Bouygues Télécom signe avec France Télévisions, M6 et TF1

Bouygues Télécom pactise avec les régies des trois groupes pour proposer la publicité segmentée sur les écrans connectés à ses box. Selon la localisation, les centres d’intérêts mais aussi « l’affinité aux programmes » voire les données des annonceurs, les publicités d’un foyer vont donc différer de celles du voisin. 

Cette exploitation des données à caractère personnel supposera néanmoins l’accord préalable des personnes concernées. Attendez-vous en conséquence à voir un bandeau sollicitant votre consentement, sachant que votre éventuel feu vert pourra se transformer en feu rouge à n’importe quel moment. 

Ces traitements à des fins publicitaires ont été rendus possibles suite à la diffusion d’un décret au plein cœur de l’été 2020. Un texte motivé par le souhait de combler « l’iniquité (…) entre les chaînes de télévision et les acteurs de l’Internet au détriment du financement des chaînes de TV qui ont un rôle majeur à jouer dans le paysage audiovisuel », expliquait Franck Riester, alors ministre de la Culture.

Plutôt que limiter le profilage sur Internet, le choix a donc été d’enclencher cette pratique sur les écrans autrefois passifs. Depuis cette publication, la course à la publicité dite « adressée » est lancée. Bouygues avait déjà signé avec CANAL+ Brand Solutions ou Google Ad Manager, Orange avec France TV et TF1, etc.  

En somme, quand vous regardez la télévision aujourd’hui, c’est aussi elle qui vous regarde.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !