Le son « pshitttt » ne peut être déposé comme une marque

L’ambitieuse Ardagh Metal Beverage Holdings GmbH avait tenté d’enregistrer « un signe sonore en tant que marque de l’Union européenne ». Lequel ? Celui produit à l’ouverture d’une canette « suivi d’un silence d’environ une seconde et d’un pétillement d’environ neuf secondes ».

Il y a rapidement eu de l’eau dans le gaz au sein du Tribunal de la Cour de justice de l’Union européenne. Ce 6 juillet, la juridiction a en effet considéré le son émis lors de l’ouverture d’une canette comme « un élément purement technique et fonctionnel ». 

Cette ouverture est « intrinsèque à une solution technique déterminée dans le cadre de la manipulation de boissons aux fins de les consommer, indépendamment du fait que de tels produits contiennent du gaz carbonique ou non ».

En clair ? La demande a fait pschitt, direction la mise en bière.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !