L'anti-Twitter pro-Trump piraté (deux fois) le jour de son lancement

À peine lancé ce 4 juillet, raconte Motherboard, en commémoration de l’« Independance Day » américain, des hackers ont réussi à récupérer les pseudos, adresses e-mails et emplacements de 90 000 utilisateurs de GETTR, le réseau social lancé la semaine passée par l'ancien porte-parole de Trump, Jason Miller, qui l'a présentée comme une alternative à la « cancel culture ».

Un intrus a par ailleurs défiguré certains des utilisateurs les plus éminents du site, dont son fondateur Jason Miller, l'ancien directeur de la CIA Mike Pompeo, l'ancien conseiller de Trump Steve Bannon et la députée pro-Trump Marjorie Taylor Greene, comme l'avait alors relevé Insider.

Des utilisateurs de GETTR se plaignaient par ailleurs d'avoir été bannis de la plate-forme pour avoir publié du porno « furry » impliquant Sonic the Hedgehog, s'amuse Mashable. Ils voulaient tester la promesse de GETTR de garantir la « liberté d'expression ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !