5G sur les 26 GHz : SNCF et Orange mettent les bouchées doubles sur les expérimentations à RennesCrédits : SNCF

Fin 2019, l'Arcep donnait le coup d'envoi des expérimentations de la 5G dans la bande des 26 GHz, qui n'est pas encore attribuée aux opérateurs en France. Il y avait alors onze projets, dont trois impliquaient Bouygues Telecom et deux Orange.

Ce dernier vient de lancer un « Living Labs 5G » dédié aux pratiques industrielles sur la bande des 26 GHz à la gare de Rennes. Il s'est pour cela associé à la SNCF, Nokia et l'Institut Mines-Telecom. « Le consortium va étendre la plateforme 5G aux deux Technicentres (complexes industriels dédiés à la maintenance) rennais » grâce à un financement du plan de relance.

Les avantages et usages mis en avant sont les mêmes que ceux que l'on retrouve couramment lorsqu'il est question de 5G sur les autres bandes de fréquences, avec l'accent sur les usages industriels. Il est ainsi question d'une forte hausse des débits, la latence et d'analyse en temps réel.

Cédric O s'est bien entendu exprimé sur le sujet, mettant en avant l'avancement de la 5G en France... mais sans jamais parler des 26 GHz dans ses messages Twitter alors que c'est pourtant la principale spécificité de cette expérimentation. Rappelons enfin que la SNCF n'a pas attendu la 5G pour lancer sa transformation numérique. Nous en parlions déjà il y a plus de cinq ans avec la mise en place de la 4G, l'utilisation de drones, de l'Internet des objets, etc.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !