Les 20 organismes mis en demeure sont désormais conformes à la législation sur les cookiesCrédits : ArtemSam/iStock

Le 25 mai, date ô combien symbolique, la CNIL annonçait que vingt organismes avaient été mis en demeure de revoir leur politique de cookies. « Parmi eux figurent des acteurs internationaux de l’économie numérique et plusieurs organismes publics », dévoilait timidement l’autorité, sans révéler le nom des concernés.

Un mois plus tard, durée qui leur avait été laissée, cette « vingtaine d’organismes qui ne permettaient pas aux internautes de refuser les cookies aussi facilement que de les accepter se sont tous mis en conformité ». 

« Cette première campagne de vérifications et de mesures correctrices sera suivie d’actions similaires au cours des prochains mois. Elle témoigne de l’engagement ferme de la CNIL d’obtenir une conformité globale des acteurs s’adressant aux internautes français et ainsi à faire respecter leur vie privée » indique l’autorité

Elle relève néanmoins que d’autres éditeurs de sites à forte fréquentation ne sont toujours pas d’aplomb. « D’autres mises en demeure pourraient être prononcées et plusieurs procédures de sanction ont déjà été lancées ». 

Elle rappelle qu’un défaut de conformité sur ce terrain peut entraîner une amende administrative d’un montant maximum de 2 % du chiffre d’affaires.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !