Supercalculateurs : Perlmutter entre à la 5e place du Top500, MN-3 en tête du Green500Crédits : Maxiphoto/iStock

Les résultats de juin viennent d'être publiés et la machine construite par HPE Cray pour le  National Energy Research Scientific Computing Center (NERSC) se positionne juste au dessus du Selene de NVIDIA. 

Il exploite des composants similaires : des GPU A100 de NVIDIA et des processeurs EPYC d'AMD, mais ces derniers sont de 3e génération et donc plus efficaces. Ce qui explique la consommation moindre malgré des performances supérieures.

AMD se félicite au passage de ses positions croissantes dans le Top500, même si Intel est encore largement en tête en termes de systèmes ou de part de puissance sur l'ensemble. Les processeurs EPYC sont néanmoins dans 3 supercalculateurs des 10 premiers.

Le reste du classement n'évolue pas. On note par contre de gros changements dans les dix meilleurs du Green500, qui classe les machines selon leur efficacité. Ainsi, le japonais MN-3 qui utilise des Xeon Platinum 8260M et des accélérateurs IA maison (MN-Core) se montre plus performant et grimpe à la première place. Il est 335e du Top500.

Jusqu'à la 18e place, on retrouve presque exclusivement des machines à base de NVIDIA A100, les deux autres exceptions étant A64FX prototype et AiMOS qui exploite des GPU NVIDIA GV100 de génération précédente (Volta).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !