Réseaux neuronaux : premier brouillon au W3C pour une API exploitable par les navigateurs

Elle se nomme sobrement Neural Network et constitue la première tentative de l’organe de standardisation pour proposer une interface commune aux navigateurs.

Avec cette API, un navigateur sera capable d’exploiter les capacités d’accélération matérielle d’un appareil pour gérer l’inférence. Microsoft et Google sont déjà sur la brèche, faisant déjà partie du groupe de réflexion sur le sujet au sein du W3C (WebNN).

Ce groupe était chargé de trouver des solutions à des thématiques courantes comme la détection de personnes, la reconnaissance faciale, l’incrustation automatique de sous-titres, l’analyse des émotions ou encore la suppression des bruits de fond au sein des navigateur, par l’utilisation de modèles de machine learning.

Il est envisagé pour l’instant que l’API soit désactivée par défaut pour des questions de sécurité. L’interface adopterait globalement les mêmes garde-fous que pour WebGPU et WebGL.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !